Le Collectif Gare recourt au Tribunal fédéral contre le Pôle muséal

Communiqué de presse – Le Collectif Gare recourra au Tribunal fédéral, suite au rejet des recours déposés contre le Plan d’affectation cantonal du Pôle muséal, par la Cour de droit administratif et public du Tribunal cantonal, le 26 novembre 2013. Fort du constat que les points qui lui tiennent le plus à cœur, à savoir :
- le choix du site, la sécurité, la sauvegarde du patrimoine,  la transparence de l’information,
n’ont pas trouvé de réponse convaincante dans l’arrêt rendu par la Cour du Tribunal cantonal, le Collectif Gare a décidé de recourir au Tribunal fédéral. D’autres recourants feront cause commune avec le Collectif Gare, afin d’offrir une cohérence et une efficacité maximales à notre action citoyenne lors de cette ultime étape juridique.

Une absence singulière de débat au sein du monde politique et médiatique Alors que le Musée à Bellerive avait donné lieu à une vraie polémique, le Collectif Gare s’étonne de l’absence singulière de tout débat au sein du monde politique et médiatique autour de l’enjeu bien plus important, en termes économiques notamment, que représente la construction d’un Pôle muséal à l’échelle de Lausanne et du Canton.

Les infrastructures culturelles de grande ampleur doivent être le fruit de choix démocratiques  Le Collectif Gare souhaite que la démarche citoyenne qu’il entreprend, au plus haut niveau des instances judiciaires, rompe enfin ce mutisme et rouvre la voie à de vrais choix démocratiques auxquels ne doivent pas se substituer des décisions politiques unilatérales. Il est indispensable que la population soit en mesure d’exprimer son avis en matière d’infrastructures culturelles de grande ampleur. C’est en effet cette population qui les finance très largement avec ses impôts et c’est à elle, faut-il le rappeler, que les lieux de culture sont prioritairement destinés. Les millions promis par de généreux donateurs, largement médiatisés, occultent la réalité : ils ne représenteront au final qu’une modeste part de l’enveloppe globale du Pôle muséal à la charge des contribuables vaudois, enveloppe qui, elle, se chiffrera en centaines de millions de francs.

This entry was posted in Halles CFF, Pôle muséal. Bookmark the permalink.

Comments are closed.