Transformation de la Gare de Lausanne : quelles conséquences pour les habitants ?

Un des immeubles appelés à disparaître, à la rue du Simplon. Photo: Christian Campiche, La Méduse

En juillet 2013 se crée la Plateforme de réflexion et d’action liée au projet d’agrandissement de la gare de Lausanne. Cette plateforme réunit l’Association des Riverains de la Gare de Lausanne, (ARGL), le Collectif Gare, Pierre et Monique Corbaz, initiants de la pétition « NON aux démolitions – OUI au maintien de la mixité sociale » et l’Association de la Maison de Quartier Sous-Gare.

La plateforme poursuit les objectifs suivants:

-       associer les habitants au développement de leur quartier ;-
-       obtenir des informations claires sur la mutation qui s’annonce  ;
-       stimuler le dialogue entre les autorités et institutions concernées d’une part, et les habitants d’autre part.
-       permettre aux habitants, d’obtenir des réponses à leurs questions, et d’exprimer des propositions sur l’aménagement urbanistique et social du quartier Sous-Gare,

La préservation de la qualité de la vie de quartier et de sa mixité sociale est au centre des préoccupations de la plateforme.
Organisation d’un débat entre citoyens et autorités
Cette plateforme a pris l’initiative d’élaborer un questionnaire composé de 30 questions et de 5 propositions, synthèse d’un travail de consultation dans le quartier quant au projet d’agrandissement de la gare de Lausanne.
Le but de cette démarche est d’offrir un cadre à une soirée de débat et d’informations réunissant les habitants du quartier, plus largement les citoyens intéressés, ainsi que les instances publiques concernées : les CFF, la Ville de Lausanne et le Canton.
C’est dans cet esprit qu’a été lancée, début juillet, une invitation aux représentants de chacune de ces instances. Début août, Laurent Staffelbach, chef du programme Léman 2030 (CFF)., nous a fait parvenir une réponse dans laquelle il  nous fait savoir que notre invitation est acceptée et que la soirée débat se tiendra d’ici à la fin de l’année 2013.
30 questions en attente de réponses Nous joignons à ce communiqué les 30 questions transmises aux autorités. Elles reflètent des préoccupations des citoyens, dont le lieu de vie subira une mue importante.

This entry was posted in Agrandissement gare CFF, Habitants et riverains, Urbanisme, Vie associative. Bookmark the permalink.

Comments are closed.