Des citoyens engagés

 Bienvenue sur le site du Collectif Gare! Retrouvez toutes nos actualités dans notre rubrique Articles.

Photo montage réalisée par le Collectif Gare à partir des gabarits montrant l'impact du futur musée sur le quartier

186 oppositions au Pôle muséal ont été levées par la Municipalité de Lausanne, dont celle du Collectif Gare. A lire Levée des_oppositions au_MCBAMais un groupe motivé de riverains ont fait recours, le 26 novembre 2014, contre cette décision auprès du Tribunal cantonal pour contrer ce projet pharaonique dont les gabarits aujourd’hui posés ne représentent que que le gros tiers de l’ensemble projeté entre les voies CFF et le front de l’avenue Ruchonnet pour une facture totale de 200 millions de francs!

186 oppositions étaient parvenues à la Municipalité le 19 juin 2014, date de la fin de la mise à l’enquête du MCBA.  Dans notre flyer « Non au Pôle muséal », vous trouverez les 7 bonnes raisons de dire NON au Pôle muséal à la Gare. Pour en savoir plus consultez notre page dédiée à ce sujet. Rappelons encore que le Collectif Gare a déposé un recours au Tribunal fédéral en janvier 2014 contre le Plan d’affectation cantonal. Ce recours a malheureusement été rejeté (voir TF_Jugement) le 8 octobre 2014 par une Cour qui a reconnu le caractère « essentiellement politique » de cette affaire.

145 mètres de long, 22,50 mètres de haut et 20 mètres de larges, ce sont les « mensurations de rêve » du MCBA

Des collections d'art à ras le rail, est-ce une idée de génie alors que chaque jour transitent des convois dangereux?

Lisez notre lettre aux députés et nos arguments sous la rubrique NON au Pôle muséal.

Montage officiel qui offre la vue depuis l'Esplanade de Montbenon...

Le Collectif Gare, une préoccupation urbanistique, sociale et patrimoniale
La préservation de la qualité de vie des Lausannois et une adaptation aux  exigences de la modernité qui soit pensée et réfléchie sont au coeur de nos préoccupations. Il s’agit en effet aujourd’hui d’éviter, dans les quartiers autour du centre névralgique de la Gare de Lausanne, que ne se reproduisent des erreurs qui coûtent très cher en termes d’argent, de qualité urbaine et d’atteinte au lien social.

La mue prévue des quartiers de la Gare avant le sauvetage de 3 locatifs des Epinettes

Quartiers de la Gare: démolitions sur fond de bel imbroglio!
Rappelons que l’agrandissement de la gare CFF entraînera, entre autres, la démolition de 60 logements à loyer modéré et du Lausanne Guesthouse, alors que le projet de Pôle muséal fera disparaître un important patrimoine industriel – les halles aux locomotives. Tout cela sans compter, sur la « Place » de la Gare, l’arrivée du m3, l’augmentation de 25% du nombre de voitures sur la « petite ceinture », liée à la fermeture au trafic de certains tronçons en raison du passage du tram, et le doublement du nombre de voyageurs. Sans compter non plus le fait qu’à peine achevés les travaux titanesques de la Gare de Lausanne, un autre chantier s’ouvrira: celui de la Gare souterraine sur laquelle aux CFF, on planche déjà!… avec 20 ans de retard sur nombre d’autres villes en Suisse!

Le Collectif Gare s’est constitué avec trois buts: réfléchir, informer et agir.
Les habitants de Lausanne, et notamment ceux des quartiers de la gare , doivent avoir leur mot à dire sur leur avenir de citadins citoyens (et accessoirement contribuables), usagés CFF et visiteurs des Musées. Or, ils ont jusque ici été singulièrement ignorés! Un peu comme si la Ville pouvait se faire sans eux…

300 citoyens engagés Le Collectif Gare compte aujourd’hui près de 300 citoyens engagés – locataires, propriétaires, commerçants directement touchés par les démolitions prévues dans les quartiers de la Gare ou simplement soucieux du visage futur de Lausanne.

Informez-vous et rejoignez-nous! Vous trouverez sur notre site environ 140 articles rédigés par les membres du Collectif Gare, organisés chronologiquement et par thème, ainsi que toutes les informations sur les actions passées ou en cours. Pour nous faire entendre, il est important que nous soyons nombreux. Nous avons besoin de vous. N’hésitez donc pas à adhérer au Collectif Gare!

L’exemple du Collectif 500 à Genève Par sa détermination, le Collectif 500 a fait pencher la balance en faveur d’une gare souterraine à Cornavin. Sans cet engagement citoyen exemplaire, la destruction de centaines de logements et d’une part d’un quartier historique de Genève serait aujourd’hui programmée!

One Response to Des citoyens engagés

  1. Cantabro says:

    J’ai découvert le site aujourd’hui seulement, malheureusement! Je suis cheminot, et travaille jusqu’au 9 décembre 2011 au dépôt des locomotives de Lausanne, futur musée des beaux-arts.
    Vous imaginez bien, que moi, ce qui me touche le plus, c’est la fermeture du dépôt, mais je suis très sensible aux problèmes des habitants du quartier des Epinettes, je comprends également les CFF qui doivent améliorer la situation de la gare, mais pas à n’importe quel prix et en sacrifiant le côté humain!
    Les gens ne savent pas ce que signifie la fermeture du dépôt, environ 40 emplois qui passent à la trappe dans le canton, les surcoûts engendrés par le déplacement du travail effectué à Lausanne (entretien des trains régionaux, réparations de tous types de véhicules ferroviaires) sur d’autres sites dans d’autres cantons (Genève, Bienne, Brig, etc.) et les contribuables vaudois payent pour cela! Il faudra payer des sillons et des mécaniciens (s’il y en a!) pour amener des trains et des véhicules se faire réparer et entretenir ailleurs, puis il faudra qu’ils reviennent à Lausanne pour faire la course attribuée, car n’oublions pas, que, le noeud ferroviaire régional c’est LAUSANNE, cherchez l’erreur!!
    Pour ce qui est des emplois, il est clair que grâce à la CCT et au syndicat, nous avons quasiment tous retrouvé un poste de travail, sur les sites où les trains sont déplacés, mais nous devrons tous passer plus de temps en parcours pour aller travailler, certains doivent déménager, et l’équipe que nous formions à Lausanne disparaîtra, avec son savoir faire, l’ambiance qui régnait au dépôt, une page se tourne pour beaucoup de monde, y compris les habitants du quartier, et comme on dit , le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Laisser un commentaire